#2 LES FEMMES N’AIMENT QUE LES MECS QUI SAVENT JOUER DE L’ACCORDÉON ARGENTIN.

Un jour, lorsque nous étions à la Harvarde Européan Buisiness Schoul, mon prof’ de finance médiévale nous demanda, à Marcel (si tu ne le connais pas clique ici) et moi-même, de réaliser une étude comptable poussée sur : « les femmes et les instruments de musique à vent ». Étant un leader naturel, je pris tout de suite les choses en main afin de diriger Marcel à la baguette. Je fournissais les idées et lui s’occupait de la paperasse, c’était bien suffisant pour cette pauvre tête à claques.

La première difficulté fût de délimiter les contours de ce si vaste sujet. Ainsi, pour éviter toute confusion, je choisis d’uniquement sélectionner deux ou trois centaines d’instruments, que nous (Marcel) achetâmes pour pouvoir prendre des mesures de radioactivité. Le résultat de cette étude fût absolument sans appel. Nous conclûmes, après des secondes et des secondes entières de discussions intenses, de créer un questionnaire destiné aux gazelles avec comme questions : « que pensez-vous des mecs à flûte ? » et « quel est votre tour de poitrine actuel ? ». Bien que ces deux interrogations aient été trouvées par Marcel, je supervisai absolument toute l’opération depuis mes vacances au ski à Saint-Tropez.

Afin d’être certain d’obtenir un maximum de participantes à notre étude, j’envoyai Marcel distribuer le questionnaire en question dans le vestiaire des filles, à la mi-temps des matchs de danse country. Après s’être pris une cinquantaine de claques et de coups de pied dans les couilles, Marcel revint bredouille. Je choisis alors, pour le bien de l’équipe, de le licencier, et j’en profitai aussi pour aviser le directeur d’Havarde, qui le remercia de l’école sans lui rembourser un seul centime des quelques 28 000 € de frais d’inscription. Voilà pour la petite parenthèse pipole.

Une fois ce sale insecte pourri hors de ma vue, je pus, bien évidemment, mener à bien l’exposé. Comment ? En invitant un échantillon significatif de femmes à réaliser l’étude, en échange de quelques minutes avec moi, en tête à tête, head on head pour nos amis anglophones. Rapidement, je dus faire face à une autre difficulté. En effet, le nombre de prétendantes était devenu trop important (deux milliers au bas mot) et il fallait donc que je fasse le tri. Attention, les critères de sélection furent très très pointus et exigeants ; par exemple étaient sélectionnées uniquement celles qui étaient célibataires. Pas de discrimination, aucune.

Revenons à nos chèvres. À la question : « que pensez-vous des mecs à flûte ? », 90 % des sondées répondirent OUI, et les 10 % restant affirmèrent qu’AIMÉ JACQUET FAISAIT DU BON PAIN. Ensuite, à la question : « quel est votre tour de poitrine actuel », 100 % des participantes répondirent d’aller me faire foutre.  Le résultat de ce sondage montre bien à quel point les FEMMES AIMENT LES MECS QUI SAVENT JOUER DE L’ACCORDÉON ARGENTIN. C’est un fait averté !

Messieurs, sortez de vos croyances de merde ; la guitare c’est pour les ke-plou. Les mecs qui jouent de la guitare, ils ne chopent rien, si ce n’est des ampoules aux doigts et des morpions sous leurs ongles poisseux. Alors neuneu, va dans ton supermarché le plus proche et achète un accordéon argentin, putain de merde ! En plus, pas besoin de prendre des cours pour apprendre à en jouer, tout est dans mon best-seller international : « apprendre à jouer de la musique avec deux bouts de bois et une boîte de Chicorée » (déjà un milliard d’exemplaires vendus en France ! en plus, pour un prix défiant toute concurrence ; 2500 euros, seulement disponible dans les magasins spécialisés de saucisses). Je te rappelle, encore une fois, que je suis un véritable expert en séduction, les femmes n’ont plus AUCUN secret pour moi. Cette étude n’est qu’un (tout) petit échantillon de mon immense savoir féminin.

Pour conclure Neuneu, j’espère que tu as PIGÉ, grâce à cet article, que LES FEMMES N’AIMENT QUE LES MECS QUI SAVENT JOUER DE L’ACCORDÉON ARGENTIN !

harry-williams-accordeon-seduction-harry-williams-40203
(Harry Williams a compris la puissance de l’Accordéon dans la séduction. Il a dû en pécho lui)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s